Bouchon plastique : ses origines et sa fabrication

Petite histoire du bouchon plastique

Le bouchon est un accessoire utilisé pour éviter que le liquide contenu dans un récipient ne s’écoule ou ne s’évapore. Son utilisation remonte à la Grèce antique où il était utilisé pour fermer les amphores. Il était alors conçu avec du liège et recouvert de plâtre ou de résine. Le bouchon en liège a finalement était remplacé par une cheville en bois enveloppée de tissu. Il faut attendre le 18ème siècle pour voir réapparaître le bouchon en liège, employé cette fois-ci pour sceller les bouteilles de champagne. Les premières matières plastiques sont apparues en 1860 et étaient fabriquées à partir de composants naturels. C’est seulement entre 1930 et 1960 qu’a eu lieu la production des différentes familles de plastique utilisées, entre autres, dans la fabrication du bouchon plastique.

Les familles de plastique et leurs usages

Les plastiques sont des matériaux déformables pouvant être facilement moulés ou modelés, usuellement à chaud et sous pression. Les plastiques sont classés en trois grandes catégories :

Les thermoplastiques qui ramollissent et deviennent malléables sous l’effet de la chaleur. Il est ainsi possible de leur donner toute forme voulue qu’ils garderont en refroidissant : bouchon plastique, pièces moulées d’équipements automobiles, mobiliers, CD, etc. La transformation est réversible et renouvelable un très grand nombre de fois.

Les thermodurcissables ramollissent et deviennent souples sous l’effet de la chaleur, mais contrairement aux thermoplastiques, les pièces fabriquées sont très solides et résistantes aux produits chimiques et à la chaleur. La forme des pièces produites est définitive et irréversible. On l’utilise pour fabriquer le plus souvent des sièges de voiture, des pales éoliennes, des postes de radio, etc.

Les élastomères ont des propriétés élastiques : ils se déforment facilement et sont capables de reprendre leur forme originale. Le latex d’Hévéas d’Amazonie est le premier élastomère connu. Ils se subdivisent en 3 catégories : les caoutchoucs, les élastomères spéciaux et les élastomères très spéciaux. Les élastomères sont employés essentiellement comme pneumatiques, sous la forme de joints, de tuyaux et de tubes, etc.

Le bouchon plastique a retrouvé une seconde vie grâce à la mobilisation en faveur des personnes en situation de handicap. Les bouchons collectés sont recyclés en d’autres produits recyclables à leur tour.

La conception de pièce plastique par injection

L’injection thermoplastique est un procédé permettant la création de matières thermoplastiques. La matière plastique est chauffée pour être ramollie et injectée dans un moule. Une fois injectée, la matière plastique est refroidie. Elle se durcit pour prendre la forme du moule.

Une multitude de procédés

L’injection de pièces plastiques techniques nécessite une adaptation du matériel de transformation et une connaissance poussée de la rhéologie des plastiques. La rhéologie définit l’étude de la déformation et de l’écoulement de la matière sous l’effet d’une contrainte appliquée.

De ce fait, le savoir-faire de l’injection thermoplastique permet de modifier et de déformer des matières plastiques diverses :

  • Polyéthylène : Cette matière plastique utilisée pour des récipients souples ou des tuyaux, est obtenue grâce à la polymérisation de l’éthylène. L’éthylène est un gaz composé d’alcool ou de gaz naturel. Sa polymérisation lui permet de prendre une masse plus importante et de se transformer en polyéthylène.
  • Polyamide : C’est une matière plastique chimique qui a pour propriété d’absorber l’humidité, de sécher rapidement, d’être quasiment indéformable et très résistant.
  • Polystyrène : Matière plastique très répandue et courante de la vie quotidienne est utilisée pour l’emballage, l’isolation mais aussi des couverts et verres en plastique.
  • Elastomère : L’élastomère est un matériau qui peut être d’origine naturelle ou synthétique, possédant des caractéristiques d’élasticité. Il supporte d’importantes déformations avant sa rupture.
  • Silicone : Aussi appelé polysiloxilane, le silicone possède une grande inertie chimique, une bonne tenue aux ultraviolets et une température de dégradation élevée.
  • ABS : Acronyme d’Acrylonitrile Butadiène Styrène est une matière plastique légère et rigide résistante aux chocs. Il peut être moulé.

 

 

Des spécialistes de la conception plastique

Plastem possède un parc-machines de 60 à 500 tonnes à la pointe de la technologie permettant la conception de pièces plastiques techniques. Ces pièces plastiques peuvent être de faible ou très haute technologie et d’un poids variable allant de quelques grammes à 2,5 kilos. Plastem vous accompagne dans l’étude, la conception, le prototypage et la réalisation de vos pièces plastiques.

Plastem vous propose aussi, par le biais de son site internet de vente en ligne, l’accès à des gammes de bouchons et de protections plastiques standards.