Le bouchon plastique d’un côté…la bouteille de l’autre

Qu’est-ce que le recyclage ?

Le recyclage est une méthode de traitement des plastiques (bouchon plastique, bouteille plastique…), métaux (acier, aluminium…), papiers (journaux, magazines…), cartons (boîte de céréales, briques de jus…), déchets ménagers ou industriels afin de les réintroduire dans le cycle de production d’un produit et des matériaux dont ils sont issus.

Le recyclage ou recirculation a deux impacts majeurs sur notre écosystème :

  • La diminution du volume de déchets et par conséquent de la pollution qu’ils auraient pu causer s’ils n’étaient pas recyclés. Il ne faut oublier que certaines matières peuvent mettre des décennies voire des siècles pour se décomposer et certains objets comme le pneu n’est même pas biodégradable (décomposition naturelle, induite ou par l’action d’une bactérie).
  • La préservation des ressources naturelles, car c’est la matière recyclée qui est utilisée à la place de celle qu’on aurait pu extraire.

Pourquoi faut-il séparer le bouchon plastique de la bouteille ?

Il existe actuellement plusieurs familles de plastique ? Chacune avec des caractéristiques physico-chimiques, mécaniques, thermiques, optiques, électriques, taux de composants issus de sources renouvelables et réaction au feu qui leur sont propres. Prenons comme exemple, le LDPE (polyéthylène basse densité) utilisé dans la fabrication du bouchon plastique qui est un polymère souple translucide ayant une plage de température étroite de -50 à +80°C, non autoclavable à 121°C, avec une excellente résistance aux produits chimiques, robuste et quasi-incassable. Regardons maintenant le PET (polyéthylène téréphtalate) utilisé dans la fabrication de la bouteille d’eau qui est un polymère cristallin, plutôt rigide, très transparent sous sa forme amorphe, utilisable de 0 à 100°C, avec une perméabilité médiocre aux gaz.

Comme on peut le constater, les propriétés de ces deux thermoplastiques sont assez différentes pour justifier qu’ils soient séparés lors du recyclage. Grâce à la performance des techniques de sélection actuelles, les centres de tri sont parfaitement capables de procéder à cette séparation.

Il est également possible de confier le bouchon plastique à des associations qui se chargeront de les revendre à des structures professionnelles pour récolter des fonds qui leur permettront de continuer avec leurs œuvres caritatives.

Bouchon plastique pour une finition en beauté

Enjoliveur avec le bouchon plastique

Contrairement à ce que peut penser un grand nombre de personnes, le bouchon plastique n’est pas utilisé exclusivement pour fermer les bouteilles d’eau et des sodas. Ils servent également à la décoration et à la protection. Les bouchons décoratifs ou de finition peuvent être utilisés à titre provisoire ou définitif pour masquer ou camoufler des trous indésirables tels ceux qui peuvent rester après montage de certains meubles. Ils peuvent aussi servir à boucher des trous dans les murs, les plaques ou dans toute autre surface.

Le bouchon plastique rempli aussi trois fonctions distinctes dans l’ameublement : assure une finition beaucoup plus soignée, protège les utilisateurs contre les blessures qui pourraient être occasionnées par les têtes de vis, les boulons ou les écrous qui dépassent tout en préservant les fixations contre la poussière, l’humidité ou la peinture.

La grande variété de bouchon plastique de finition

Ronds, carrés, rectangulaires, ovales et de toutes les couleurs, le bouchon plastique de finition peut s’adapter à diverses épaisseurs de paroi, cloison ou murs. Certains types de bouchon de finition existent dans le nuancier de couleur (1687 couleurs) créé par la commission nationale des conditions de livraison et d’assurance de la qualité en 1927.

Les bouchons à ailettes sont particulièrement adaptés aux meubles de bureau ou les racks tubulaires. L’assemblage est garantit grâce aux lamelles et ailettes d’accrochage.

Les bouchons du type cache tôle sont employés sur pratiquement tous les types de parois dans un but esthétique et s’adaptent facilement sur toute sorte d’alésage et taraudage.

Les embouts recouvrants et enveloppants sont consacrés à une protection solide de pièces comme les pieds des meubles

Le bouchon plastique de finition existe également sous la forme d’un passe fil (percé ou non-percé) qui permet d’assurer une parfaite isolation et une excellente absorption des vibrations.

Ainsi, le bouchon plastique de finition peut avoir des nombreux usages : protection, cache, isolation, finition et certains comme le cache tôle existent dans plusieurs coloris.

Bouchon plastique : Protecteur pour toutes Utilisations

Bouchon plastique, un objet multi-usage

Qu’est-ce que nous vient à l’esprit lorsqu’on entend le mot : bouchon plastique ? On pense tous au bouchon des bouteilles en plastique, n’est-ce pas ? Vous avez raison, mais le bouchon n’est pas employé uniquement pour fermer les bouteilles d’eau, de soda, etc. Ils sont également employés dans d’autres secteurs de l’industrie comme le bâtiment, la fabrication de meubles, l’automobile, l’hydraulique, la machine industrielle, l’électronique, le pneumatique, le traitement des surfaces, la protection de conduits et bien d’autres domaines d’activité de notre société.

Bouchon plastique de protection,

Le bouchon plastique de protection est ce qu’on peut appeler un objet multi-usage. Il permet d’assurer une protection optimale contre la poussière et de nombreuses autres particules et un minimum de risques d’endommagement, d’encrassement ou de tout autre type de dépôt. Peu importe la nature de l’orifice à fermer (des conduits, flexibles, des taraudages, des alésages, des filetages, des tubes, etc.), le bouchon plastique de protection joue efficacement un rôle de rempart intérieur ou extérieur.

 

La gamme actuelle de bouchon plastique de protection employée dans l’industrie est assez large. Chaque modèle peut remplir un ou plusieurs rôles :

  • La protection de la portée du joint ou la face de bride.
  • La protection intérieure et extérieure des tubes en acier PE ou en PVC.
  • La protection des alésages et des taraudages contre les chocs, la poussière, l’humidité lors des transports, les traitements chimiques et mécaniques.
  • La protection par l’extérieur des filetages et des orifices extérieurs contre la corrosion et le stockage sur site.
  • La protection contre les hautes températures : 316°C pour les bouchons en silicone et 246°C pour ceux en EPDM (ethylène propylène diène monomère).

Le bouchon plastique peut être fabriqué sous diverses formes : rentrant à ailettes, en disque adhésif, rentrant à large collerette, à dessus plat, conique pour la protection de pièces non standards, filetés, encliquetables, capuchon avec languette, capuchon recouvrant, etc.

À chaque capuchon ou bouchon plastique un ou plusieurs usages à définir en amont auprès des fabricants.

Bouchon plastique : les différentes gammes de protection

Bouchon plastique : procédé de fabrication

Le moulage par injection ou injection plastique, comme il est fréquemment nommé, est un procédé qui permet de donner une forme définie à des matières plastiques et à des élastomères en leur imposant au même temps une certaine microstructure obtenant ainsi des objets aux propriétés particulières, par exemple, un bouchon plastique de protection, de finition, etc. Ce procédé permet de se procurer des pièces aux dimensions prédéfinies, d’une étanchéité sans faille et d’une grande solidité.

L’histoire du plastique

Le nitrate de cellulose ou camphre, plus communément connu sous le nom de celluloïd est l’ancêtre du plastique. Il a été découvert en 1856 aux Etats-Unis et utilisé initialement pour remplacer l’ivoire dans les boules de billard puis dans la fabrication de manches de couteau, de touches de piano, de barrettes, etc. Il a été ensuite remplacé, à cause de sa haute inflammabilité, par les matières plastiques.

Les premiers thermoplastiques (le polystyrène, le polyéthylène, le polyamide et le polychlorure de vinyle) sont apparus entre 1930 et 1940 en Allemagne et aux Etats-Unis.

Les matières plastiques font partie d’une gamme très étendue de matériaux dont la base est constituée de polymères (macromolécules) artificiels ou synthétiques. Il existe actuellement des dizaines de plastiques aux propriétés thermiques (thermoplastiques et thermodurcissables) et mécaniques (semi-cristallins, amorphes, etc.) particulières.

Le plastique est un des symboles du XXème siècle et est présent partout : dans l’industrie automobile et aéronautique, dans les biens de consommation et d’équipement, etc. Ils sont ainsi utilisés pour fabriquer de grosses pièces comme les coques de bateaux ainsi que des petites pièces tel que le bouchon plastique.   

 

 

Les polyoléfines : matière première du bouchon plastique

Les polyoléfines désignent la famille de matières plastiques la plus répandue au monde avec quatre représentants majeurs : PP (polypropylène), HDPE (polyéthylène haute densité), LPDE (polyéthylène basse densité) et le LLDPE (polyéthylène à basse densité linéaire). Ces sont des plastiques recyclables, hydrophobes, d’une grande inertie chimique. On les utilise notamment dans la fabrication des sacs, des flacons, des casiers à bouteilles, des bouchons plastique, etc.  

Bouchon plastique : pourquoi les recycler ?

Plastique : presque 70 ans d’existence

 

Le recyclage des plastiques représente un enjeu très important dans notre société actuelle. La production mondiale d’objets en plastique est colossale. Depuis 1950, nous avons fabriqué près de 8,3 milliards de tonnes de plastiques (bouchon en plastique, sacs, flacons, bouteilles, etc.). Le plastique est désormais le 3ème matériau le plus fabriqué au monde derrière l’acier et le ciment. Le secteur de l’emballage en plastique représente 45,1 % de la production en France suivi de loin par le secteur de la construction (18,3%) et celui de l’automobile (9,2%). La production française représente approximativement 10 % de la demande globale européenne. Nous avons pu observer en 2016 une progression de 2 % en volume par rapport à 2015. Cette donnée a été prise comme base l’indice de production Eurostat.

Le triage des plastiques est un moyen de les recycler pour être utilisés dans la fabrication d’autres produits plastiques.

Bouchon plastique : comment les recycler ?

 

Tous les plastiques confondus représentent aujourd’hui 11 % de nos déchets d’où l’importance de le recycler correctement.

Il fut un temps où les consommateurs concernés par le tri des plastiques devraient séparer le bouchon plastique de sa bouteille avant la phase de triage. Les techniques de tri ont suffisamment évolué pour que la séparation puisse maintenant avoir lieu dans le centre de tri de manière beaucoup plus performante et efficace. Ainsi, le bouchon plastique des flacons d’adoucissant, de liquide-vaisselle, des shampoings, des produits de nettoyage et de nombreux autres peuvent tous être recyclés.

Les bouteilles avec leurs bouchons plastiques sont broyées et réduites en forme de paillettes et ensuite plongées dans l’eau pour faciliter la séparation des différents plastiques : les paillettes de polyéthylène téréphtalate utilisées dans la fabrication des bouteilles vont couler tandis que celles de Polyéthylène Haute Densité dont la densité est inférieure à celle de l’eau et qui entre dans fabrication du bouchon plastique vont flotter.

Seules les bouteilles et les flacons en plastique avec leurs bouchons sont recyclables. Il est impératif de ne pas ajouter les barquettes en polystyrène, les sacs en plastique, le film plastique, les emballages de bonbons, etc.

Le recyclage de plastique est devenu une industrie à part entière, mais la problématique concerne nous tous, consommateurs. Nous pouvons tous, chacun à son niveau, influencer la consommation, le gaspillage et le taux de recyclage des plastiques.

Les modes de fabrication du Bouchon plastique

Commençons par une définition du plastique

La matière plastique ou simplement plastique, est un mélange à base de polymères (classe de matériaux) qui est en mesure d’être façonné ou moulé, habituellement à chaud et sous pression, pour devenir un semi-produit ou un produit fini : bouchon plastique, bouteille, etc. Il existe actuellement une grande variété de matières plastiques dont certaines connaissent un énorme succès. Elles sont pratiquement présentes dans tous les secteurs de notres société : dans l’industrie automobile, dans le domaine alimentaire, dans le milieu médical, etc.

Bouchon plastique par injection thermoplastique

La première machine de moulage par injection a été breveté en 1872 par John Wesley Hyatt et était relativement simple d’usage par rapport aux machines actuelles. Ce procédé était utilisé à l’époque pour produire essentiellement des colliers, des peignes et des boutons.

Cette technologie a beaucoup évolué depuis et est aujourd’hui responsable de la production d’une large gamme de produits dans des nombreux secteurs de notre industrie : des composites dans l’industrie automobile, des nombreux appareils dans le secteur médical, des tuyaux dans la plomberie ou un simple bouchon plastique pour fermer des bouteilles d’eau de jus et plus récemment de vin.

Principe de fonctionnement de l’injection thermoplastique

L’injection thermoplastique ou moulage utilise les propriétés thermoplastiques de certaines substances pour créer des objets à partir de l’empreinte d’un moule. Le plastique est soumis à une source de chaleur afin de le ramollir puis malaxé et injecté dans une vis sans fin. Le plastique ainsi ramolli est injecté dans un moule pour épouser sa forme grâce au mouvement de rotation de la vis et à la pression ajoutée. Après une période de refroidissement, l’objet peut être retiré du moule.

Cette méthode est particulièrement utilisée dans la duplication de nombreux objets identiques en grande et très grande série comme c’est le cas du bouchon plastique. Cela est possible grâce à la réutilisation du moule. Les pièces ainsi fabriquées nécessitent peu ou aucun usinage ultérieur.

Cette méthode n’est pas conseillée dans la production de petites séries car elle nécessite la fabrication d’un moule en acier dont le coût peut être assez conséquent.

Bouchon plastique : ses différentes facettes

Différents usages du bouchon plastique

Le bouchon plastique existe sous différentes formes et peut être éventuellement utilisé pour assurer la protection des brides, des filetages, des taraudages, des alésages, etc. Le bouchon plastique de finition est utilisé dans des domaines divers comme l’ameublement, la finition de pièces plastiques, métalliques et en bois.

Le rôle du bouchon plastique de protection

Les brides sont des plaques ayant sur leur périphérie des trous qui permettent de les assembler par le biais de boulons (vis et écrou) et, en leur centre, une ouverture dont le diamètre correspond à celui des tubes que l’on veut raccorder. Elles permettent ainsi le raccordement des appareils de robinetterie aux tuyauteries.

Un filetage est un cylindre sur lequel est façonné une rainure hélicoïdale. Si la rayure est dans un perçage, c’est un taraudage et si elle se trouve sur une tige, c’est un filetage.

Le bouchon plastique de protection assure une sauvegarde idéale lors de la fabrication, le transport et le stockage des brides. Ce bouchon permet aussi de fermer les accessoires filetés évitant ainsi le passage de la poussière dans les accessoires sensibles.

Les bouchons plastiques sont conçus spécifiquement pour vos applications selon vos propres exigences et contraintes.

 

Le rôle du bouchon plastique de finition

La finition est l’opération ultime consacrée à peaufiner une fabrication, une exécution ou tout simplement à ornementer. Le bouchon plastique décoratif permet de recouvrir provisoirement ou de façon définitive les trous dans les murs et dans d’autres surfaces, dissimuler des orifices indésirables une fois un montage effectué ou cacher des têtes de vis dans des meubles par exemple etc. Ces bouchons jouent également le rôle de protection contre la poussière, l’humidité et la peinture.

Le bouchon plastique de finition peut-être réalisé dans toutes les couleurs RAL (selon référence), qui est un système de codification des couleurs développé en 1927 en Allemagne. Ce nuancier de couleur est principalement utilisé dans la peinture et contient aujourd’hui 1687 couleurs.

En résumé, le bouchon plastique se présente sous la forme de bouchon de protection et de finition et est disponible sous des nombreuses formes et couleurs.

Bouchon plastique : comment les recycler ?

Pourquoi faut-il recycler le bouchon plastique ?

Le bouchon plastique a pris une grande importance dans notre quotidien et il nous serait difficile d’imaginer notre vie sans lui. Le bouchon plastique est utilisé pour sceller des bouteilles d’eau, de jus de fruit, de lait et de nombreuses autres boissons. Il est également utilisé pour fermer les bouteilles de produits ménagers, d’entretien et de beauté comme le liquide vaisselle, le shampoing, le déodorant, etc… et si, à la place de jeter le bouchon plastique usagé, on les recyclait ?

 

Recycler : le mot d’ordre !

Il est temps de mettre un frein à la consommation démesurée et adopter un autre mode de vie plus respectueux de notre habitat. Le bouchon plastique est une invention fabuleuse qui ne doit pas être jetée dans la nature sans aucun égard vis-à-vis de notre environnement. Pourquoi ne pas lui donner une seconde vie ? Vous vous sentez l’âme d’un artiste ? Eh bien, il est donc temps de le montrer et de révéler le potentiel décoratif des bouchons plastique pour créer vos propres œuvres d’art : une palette de peinture, un lustre, un tapis de sol pour enlever la boue, etc. Votre imagination est la seule limite. Comme a dit un jour l’emblématique Jean-Jacques Rousseau : “Le monde de la réalité a ses limites ; le monde de l’imagination est sans frontières.”

Il existe également un autre moyen de recycler le bouchon plastique et de faire au même temps un beau geste : les déposer dans une association spécialisée dans la récupération des bouchons plastique. Ces associations reprennent les bouchons plastiques afin de les revendre à des fabricants de palettes plastiques recyclables. Les bénéfices de la vente sont utilisés pour financer l’acquisition de matériel pour les personnes en situation de handicap comme les fauteuils roulants et aussi pour subventionner des opérations humanitaires ponctuelles en France.

Toute personne respectueuse de notre environnement connaît l’importance de recycler ses déchets. Lorsque vous n’aurez plus besoin de votre bouchon plastique, ne le jetez pas, mais pensez à le recycler.  

Le bouchon plastique soutien l’environnement

Bouchon plastique : une source de subvention

La collecte de bouchon plastique démarrée au courant de l’année 2 000 est devenue depuis un grand réseau à l’échelle nationale. Le projet a démarré comme une simple action pédagogique auprès des écoles afin de faire découvrir à nos jeunes le métier de recyclage des matières plastiques et l’impact que cela peut avoir sur notre environnement.

Le projet a été victime de son succès et est devenu l’un des plus importants de ces dernières années. Il a dépassé son but premier et finance aujourd’hui des nombreux projets à travers la France dont l’objectif est de créer et resserrer les liens entre les personnes en situation de handicap. Cela passe par une meilleure compréhension de leurs besoins.

Les projets soutenus par la collecte de bouchon plastique

Comme indiqué plus haut, la collecte de bouchon plastique permet de subventionner de multiples projets. Chaque association est libre de choisir le projet qui lui tient le plus à cœur : financement d’équipements adaptés à chaque déficience, des rencontres sportives et/ou culturelles, soutien à la recherche médicale, etc.

Les enfants sont les premiers ambassadeurs de ce projet, car c’est par eux qu’on atteindra les adultes pour les convaincre du bien-fondé de la démarche socio-environnementale.

 

Bouchon plastique en chiffres…

En absence d’un chiffre global sur l’ensemble de l’hexagone, vous trouverez ci-après ceux de deux associations. Cela vous permettra d’avoir une idée plus précise de ce qui a été accompli jusqu’ici en termes de chiffres :

La collecte de février 2001 au 30 avril 2005 pour l’association “Un bouchon, un sourire” s’élève à 7 732 tonnes, soit environ 2 milliards 706 millions de bouchons plastiques.

La collecte depuis le 1er mai 2005 pour l’association “Les bouchons d’amour” s’élève à 13 395 tonnes, soit environ 3 milliards 667 millions de bouchons plastiques.

Le prix dépend de la qualité des bouchons et de la collecte. Ce prix est de l’ordre de 235 euros la tonne. Le calcul du chiffre d’affaires de ces deux associations finira à coup sûr de vous convaincre.

Ayez un geste écolo et social et ne jetez plus votre bouchon plastique. Il y a toujours un point de collecte proche de chez vous, en allant ou sur votre lieu de travail et probablement l’école de vos enfants. Vous n’avez pas d’enfant ? Qu’à cela ne tienne, car il y a forcément quelqu’un dans votre entourage qui a des enfants et qui seront ravis de votre geste.

Bouchon plastique : ses origines et sa fabrication

Petite histoire du bouchon plastique

Le bouchon est un accessoire utilisé pour éviter que le liquide contenu dans un récipient ne s’écoule ou ne s’évapore. Son utilisation remonte à la Grèce antique où il était utilisé pour fermer les amphores. Il était alors conçu avec du liège et recouvert de plâtre ou de résine. Le bouchon en liège a finalement était remplacé par une cheville en bois enveloppée de tissu. Il faut attendre le 18ème siècle pour voir réapparaître le bouchon en liège, employé cette fois-ci pour sceller les bouteilles de champagne. Les premières matières plastiques sont apparues en 1860 et étaient fabriquées à partir de composants naturels. C’est seulement entre 1930 et 1960 qu’a eu lieu la production des différentes familles de plastique utilisées, entre autres, dans la fabrication du bouchon plastique.

Les familles de plastique et leurs usages

Les plastiques sont des matériaux déformables pouvant être facilement moulés ou modelés, usuellement à chaud et sous pression. Les plastiques sont classés en trois grandes catégories :

Les thermoplastiques qui ramollissent et deviennent malléables sous l’effet de la chaleur. Il est ainsi possible de leur donner toute forme voulue qu’ils garderont en refroidissant : bouchon plastique, pièces moulées d’équipements automobiles, mobiliers, CD, etc. La transformation est réversible et renouvelable un très grand nombre de fois.

Les thermodurcissables ramollissent et deviennent souples sous l’effet de la chaleur, mais contrairement aux thermoplastiques, les pièces fabriquées sont très solides et résistantes aux produits chimiques et à la chaleur. La forme des pièces produites est définitive et irréversible. On l’utilise pour fabriquer le plus souvent des sièges de voiture, des pales éoliennes, des postes de radio, etc.

Les élastomères ont des propriétés élastiques : ils se déforment facilement et sont capables de reprendre leur forme originale. Le latex d’Hévéas d’Amazonie est le premier élastomère connu. Ils se subdivisent en 3 catégories : les caoutchoucs, les élastomères spéciaux et les élastomères très spéciaux. Les élastomères sont employés essentiellement comme pneumatiques, sous la forme de joints, de tuyaux et de tubes, etc.

Le bouchon plastique a retrouvé une seconde vie grâce à la mobilisation en faveur des personnes en situation de handicap. Les bouchons collectés sont recyclés en d’autres produits recyclables à leur tour.