Bouchon plastique : ses différentes facettes

Différents usages du bouchon plastique

Le bouchon plastique existe sous différentes formes et peut être éventuellement utilisé pour assurer la protection des brides, des filetages, des taraudages, des alésages, etc. Le bouchon plastique de finition est utilisé dans des domaines divers comme l’ameublement, la finition de pièces plastiques, métalliques et en bois.

Le rôle du bouchon plastique de protection

Les brides sont des plaques ayant sur leur périphérie des trous qui permettent de les assembler par le biais de boulons (vis et écrou) et, en leur centre, une ouverture dont le diamètre correspond à celui des tubes que l’on veut raccorder. Elles permettent ainsi le raccordement des appareils de robinetterie aux tuyauteries.

Un filetage est un cylindre sur lequel est façonné une rainure hélicoïdale. Si la rayure est dans un perçage, c’est un taraudage et si elle se trouve sur une tige, c’est un filetage.

Le bouchon plastique de protection assure une sauvegarde idéale lors de la fabrication, le transport et le stockage des brides. Ce bouchon permet aussi de fermer les accessoires filetés évitant ainsi le passage de la poussière dans les accessoires sensibles.

Les bouchons plastiques sont conçus spécifiquement pour vos applications selon vos propres exigences et contraintes.

 

Le rôle du bouchon plastique de finition

La finition est l’opération ultime consacrée à peaufiner une fabrication, une exécution ou tout simplement à ornementer. Le bouchon plastique décoratif permet de recouvrir provisoirement ou de façon définitive les trous dans les murs et dans d’autres surfaces, dissimuler des orifices indésirables une fois un montage effectué ou cacher des têtes de vis dans des meubles par exemple etc. Ces bouchons jouent également le rôle de protection contre la poussière, l’humidité et la peinture.

Le bouchon plastique de finition peut-être réalisé dans toutes les couleurs RAL (selon référence), qui est un système de codification des couleurs développé en 1927 en Allemagne. Ce nuancier de couleur est principalement utilisé dans la peinture et contient aujourd’hui 1687 couleurs.

En résumé, le bouchon plastique se présente sous la forme de bouchon de protection et de finition et est disponible sous des nombreuses formes et couleurs.

Bouchon plastique : comment les recycler ?

Pourquoi faut-il recycler le bouchon plastique ?

Le bouchon plastique a pris une grande importance dans notre quotidien et il nous serait difficile d’imaginer notre vie sans lui. Le bouchon plastique est utilisé pour sceller des bouteilles d’eau, de jus de fruit, de lait et de nombreuses autres boissons. Il est également utilisé pour fermer les bouteilles de produits ménagers, d’entretien et de beauté comme le liquide vaisselle, le shampoing, le déodorant, etc… et si, à la place de jeter le bouchon plastique usagé, on les recyclait ?

 

Recycler : le mot d’ordre !

Il est temps de mettre un frein à la consommation démesurée et adopter un autre mode de vie plus respectueux de notre habitat. Le bouchon plastique est une invention fabuleuse qui ne doit pas être jetée dans la nature sans aucun égard vis-à-vis de notre environnement. Pourquoi ne pas lui donner une seconde vie ? Vous vous sentez l’âme d’un artiste ? Eh bien, il est donc temps de le montrer et de révéler le potentiel décoratif des bouchons plastique pour créer vos propres œuvres d’art : une palette de peinture, un lustre, un tapis de sol pour enlever la boue, etc. Votre imagination est la seule limite. Comme a dit un jour l’emblématique Jean-Jacques Rousseau : “Le monde de la réalité a ses limites ; le monde de l’imagination est sans frontières.”

Il existe également un autre moyen de recycler le bouchon plastique et de faire au même temps un beau geste : les déposer dans une association spécialisée dans la récupération des bouchons plastique. Ces associations reprennent les bouchons plastiques afin de les revendre à des fabricants de palettes plastiques recyclables. Les bénéfices de la vente sont utilisés pour financer l’acquisition de matériel pour les personnes en situation de handicap comme les fauteuils roulants et aussi pour subventionner des opérations humanitaires ponctuelles en France.

Toute personne respectueuse de notre environnement connaît l’importance de recycler ses déchets. Lorsque vous n’aurez plus besoin de votre bouchon plastique, ne le jetez pas, mais pensez à le recycler.  

Le bouchon plastique soutien l’environnement

Bouchon plastique : une source de subvention

La collecte de bouchon plastique démarrée au courant de l’année 2 000 est devenue depuis un grand réseau à l’échelle nationale. Le projet a démarré comme une simple action pédagogique auprès des écoles afin de faire découvrir à nos jeunes le métier de recyclage des matières plastiques et l’impact que cela peut avoir sur notre environnement.

Le projet a été victime de son succès et est devenu l’un des plus importants de ces dernières années. Il a dépassé son but premier et finance aujourd’hui des nombreux projets à travers la France dont l’objectif est de créer et resserrer les liens entre les personnes en situation de handicap. Cela passe par une meilleure compréhension de leurs besoins.

Les projets soutenus par la collecte de bouchon plastique

Comme indiqué plus haut, la collecte de bouchon plastique permet de subventionner de multiples projets. Chaque association est libre de choisir le projet qui lui tient le plus à cœur : financement d’équipements adaptés à chaque déficience, des rencontres sportives et/ou culturelles, soutien à la recherche médicale, etc.

Les enfants sont les premiers ambassadeurs de ce projet, car c’est par eux qu’on atteindra les adultes pour les convaincre du bien-fondé de la démarche socio-environnementale.

 

Bouchon plastique en chiffres…

En absence d’un chiffre global sur l’ensemble de l’hexagone, vous trouverez ci-après ceux de deux associations. Cela vous permettra d’avoir une idée plus précise de ce qui a été accompli jusqu’ici en termes de chiffres :

La collecte de février 2001 au 30 avril 2005 pour l’association “Un bouchon, un sourire” s’élève à 7 732 tonnes, soit environ 2 milliards 706 millions de bouchons plastiques.

La collecte depuis le 1er mai 2005 pour l’association “Les bouchons d’amour” s’élève à 13 395 tonnes, soit environ 3 milliards 667 millions de bouchons plastiques.

Le prix dépend de la qualité des bouchons et de la collecte. Ce prix est de l’ordre de 235 euros la tonne. Le calcul du chiffre d’affaires de ces deux associations finira à coup sûr de vous convaincre.

Ayez un geste écolo et social et ne jetez plus votre bouchon plastique. Il y a toujours un point de collecte proche de chez vous, en allant ou sur votre lieu de travail et probablement l’école de vos enfants. Vous n’avez pas d’enfant ? Qu’à cela ne tienne, car il y a forcément quelqu’un dans votre entourage qui a des enfants et qui seront ravis de votre geste.

Bouchon plastique : ses origines et sa fabrication

Petite histoire du bouchon plastique

Le bouchon est un accessoire utilisé pour éviter que le liquide contenu dans un récipient ne s’écoule ou ne s’évapore. Son utilisation remonte à la Grèce antique où il était utilisé pour fermer les amphores. Il était alors conçu avec du liège et recouvert de plâtre ou de résine. Le bouchon en liège a finalement était remplacé par une cheville en bois enveloppée de tissu. Il faut attendre le 18ème siècle pour voir réapparaître le bouchon en liège, employé cette fois-ci pour sceller les bouteilles de champagne. Les premières matières plastiques sont apparues en 1860 et étaient fabriquées à partir de composants naturels. C’est seulement entre 1930 et 1960 qu’a eu lieu la production des différentes familles de plastique utilisées, entre autres, dans la fabrication du bouchon plastique.

Les familles de plastique et leurs usages

Les plastiques sont des matériaux déformables pouvant être facilement moulés ou modelés, usuellement à chaud et sous pression. Les plastiques sont classés en trois grandes catégories :

Les thermoplastiques qui ramollissent et deviennent malléables sous l’effet de la chaleur. Il est ainsi possible de leur donner toute forme voulue qu’ils garderont en refroidissant : bouchon plastique, pièces moulées d’équipements automobiles, mobiliers, CD, etc. La transformation est réversible et renouvelable un très grand nombre de fois.

Les thermodurcissables ramollissent et deviennent souples sous l’effet de la chaleur, mais contrairement aux thermoplastiques, les pièces fabriquées sont très solides et résistantes aux produits chimiques et à la chaleur. La forme des pièces produites est définitive et irréversible. On l’utilise pour fabriquer le plus souvent des sièges de voiture, des pales éoliennes, des postes de radio, etc.

Les élastomères ont des propriétés élastiques : ils se déforment facilement et sont capables de reprendre leur forme originale. Le latex d’Hévéas d’Amazonie est le premier élastomère connu. Ils se subdivisent en 3 catégories : les caoutchoucs, les élastomères spéciaux et les élastomères très spéciaux. Les élastomères sont employés essentiellement comme pneumatiques, sous la forme de joints, de tuyaux et de tubes, etc.

Le bouchon plastique a retrouvé une seconde vie grâce à la mobilisation en faveur des personnes en situation de handicap. Les bouchons collectés sont recyclés en d’autres produits recyclables à leur tour.

La conception de pièce plastique par injection

L’injection thermoplastique est un procédé permettant la création de matières thermoplastiques. La matière plastique est chauffée pour être ramollie et injectée dans un moule. Une fois injectée, la matière plastique est refroidie. Elle se durcit pour prendre la forme du moule.

Une multitude de procédés

L’injection de pièces plastiques techniques nécessite une adaptation du matériel de transformation et une connaissance poussée de la rhéologie des plastiques. La rhéologie définit l’étude de la déformation et de l’écoulement de la matière sous l’effet d’une contrainte appliquée.

De ce fait, le savoir-faire de l’injection thermoplastique permet de modifier et de déformer des matières plastiques diverses :

  • Polyéthylène : Cette matière plastique utilisée pour des récipients souples ou des tuyaux, est obtenue grâce à la polymérisation de l’éthylène. L’éthylène est un gaz composé d’alcool ou de gaz naturel. Sa polymérisation lui permet de prendre une masse plus importante et de se transformer en polyéthylène.
  • Polyamide : C’est une matière plastique chimique qui a pour propriété d’absorber l’humidité, de sécher rapidement, d’être quasiment indéformable et très résistant.
  • Polystyrène : Matière plastique très répandue et courante de la vie quotidienne est utilisée pour l’emballage, l’isolation mais aussi des couverts et verres en plastique.
  • Elastomère : L’élastomère est un matériau qui peut être d’origine naturelle ou synthétique, possédant des caractéristiques d’élasticité. Il supporte d’importantes déformations avant sa rupture.
  • Silicone : Aussi appelé polysiloxilane, le silicone possède une grande inertie chimique, une bonne tenue aux ultraviolets et une température de dégradation élevée.
  • ABS : Acronyme d’Acrylonitrile Butadiène Styrène est une matière plastique légère et rigide résistante aux chocs. Il peut être moulé.

 

 

Des spécialistes de la conception plastique

Plastem possède un parc-machines de 60 à 500 tonnes à la pointe de la technologie permettant la conception de pièces plastiques techniques. Ces pièces plastiques peuvent être de faible ou très haute technologie et d’un poids variable allant de quelques grammes à 2,5 kilos. Plastem vous accompagne dans l’étude, la conception, le prototypage et la réalisation de vos pièces plastiques.

Plastem vous propose aussi, par le biais de son site internet de vente en ligne, l’accès à des gammes de bouchons et de protections plastiques standards.